Philippe oddou - directeur général - sport dans la ville | about.me

Photo Philippe Oddou - Directeur Général - Sport dans la Ville | about.me

La philanthropie et l'action dans le cursus de Philippe Oddou

Après une classe préparatoire économique et commerciale à Paris, il a intégré l'EMLYON Business School où il a décroché son diplôme. Fonder une école en Inde et apprendre le français au Vietnam constituent une partie des expériences que Philippe Oddou (About) a connues alors qu'il n'était qu'étudiant. Ses expériences en qualité de volontaire dans des organismes humanitaires vont énormément marquer le jeune homme. Philippe Oddou et son futur associé Nicolas Escherman ont fait connaissance alors qu'ils étaient étudiants.

Quels sont les objectifs de Sport dans la Ville ?

Selon Philippe Oddou, l'acquisition des valeurs véhiculées par « Sport dans la Ville » donnera la possibilité aux jeunes de trouver un emploi tout en étant capable de s'intégrer au mieux dans la société. Les principes que les jeunes peuvent acquérir au moyen de « Sport dans la Ville » sont l'investissement personnel, la ténacité, le respect, l’ouverture d’esprit, la rigueur et le travail. Grâce à Sport dans la Ville, de nombreux jeunes ont pu s'insérer dans la vie sociale.

Philippe Oddou avance l'idée de la location des infrastructures sportives et des lieux de formation avec le soutien de Campus. Avec le soutien de municipalités implantées en région lyonnaise et celui de la région d'Île-de-France, Philippe Oddou rassemble pour son projet des mécènes privés et des institutions publiques. Compétitions « But en Or », reversement de la taxe professionnelle et footing dans la ville : une multitude d’initiatives et de collaborations pour assurer le développement de l’association.

C'est avec l'association « Fête le mur » que Philippe Oddou part à la rencontre des jeunes issus de zones sensibles. Juste après « Fête le mur », lui et Nicolas Escherman ont décidé de s’engager dans « Sport dans la Ville ». Dès qu'il s'agit d'activités sportives, Philippe Oddou remarque que les origines ne sont plus une barrière.